Le DIY

Publié le : 17-06-2015 18:06:46
Catégories : Les Tutoriels

Le D.I.Y qui se prononce « d'ail » c'est l’acronyme de  "Do It Yourself" qui se traduit par "Faites le vous-même", ce terme est utilisé dans l’univers de la vape pour les personnes qui désirent réaliser leurs e-liquides, un juice fait maison !

Le Do It Yourself est également beaucoup plus économique qu'un e-liquide traditionnel


Mise en garde : Les bases utilisées pour la création d'e-liquides D.I.Y peuvent contenir de la nicotine, il est fortement conseillé de porter des gants et lunettes de protection lors de la réalisation de Do It Yourself.

Le matériel nécessaire 

Les indispensables :

  • Des gants

Tout d'abord pour une question d'hygiéne, mais aussi pour votre sécurité, la nicotine est toxique par contact cutané selon sa concentration

  • Des lunettes de protection

Pour protéger vos yeux des projections, la sécrutié avant tout !

  • Une ou plusieurs seringues ou pipettes graduées

Afin de réaliser vos mesures de bases et d'arômes

  • Un flacon vide de préférence avec sécurité enfant

En pliste ou en verre c'est vous qui voyez !

  • Un cahier

Afin d'y inscrire vos recettes et anotations

  • Des étiquettes

A coler sur vos flacon pour vous repérer entre vos différentes création

  • Une calculette

Pour vos calculs de concentration

Materiel DIY

Optionnellement:

  • Eprouvette graduée 

Si vous souhaitez passer à des quantitées importantes.

  • Agitateur magnétique

Il permet d'accélérer la maturation, mais reste onéreux.

Les ingrédients qui composent votre e-liquide DIY:

Le PG (Propylène glycol) :

  • Cette base est réputée pour ses propriétés dans la restitution des saveurs, elle favorise aussi la sensation de « hit » (passage en gorge) mais elle ne produit que peu de vapeur. A noté que le PG lui est très fluide !

La GV/VG (Glycérine végétale) :

  • Contrairement au PG, cette base favorise grandement la production de vapeur, cependant elle restitue les arômes beaucoup moins bien que le PG. Certains vapoteurs trouvent que la VG est légèrement sucrée. La VG quand à elle, est très épaisse !

Les arômes concentrés :

  • Ils peuvent être de différentes couleurs, de différentes concentrations, mais aussi et surtout de goûts multiples et variés ! Ce sont les arômes qui vont donner le goût à votre base, vous pourrez les mélanger et ainsi laisser libre cours à votre imagination pour obtenir des recettes à votre image.

Les recettes concentrées :

  • Il s'agit de plusieurs arômes pré-assemblés par les fabricants, dans un premier temps utilisé pour renforcer les saveurs d'un e-liquide commercial. Aujoud'hui les recettes concentrés sont une alternative courante, car moins onéreuse que l'achat d'un e-liquide du commerce et beaucoup plus facil à réaliser qu'un mélange d'arômes simples. La concentration des recettes concentrées est plus faible que arômes simple.

Recettes Concentrées

Les additifs :

  • Les additifs sont des correcteurs de saveur, et améliore vos DIY en leur apportant des note sucrée, de fumé, de mentholé 

Le mélange :

Premièrement, il vous faut avoir une base qui convienne à votre atomiseur.

Plus la proportion de GV est grande plus votre e-liquides sera épais. Le mélange le plus fréquemment utilisé est le 70% (PG)/30% (GV), cette base peut être utilisée dans presque tous les atomiseurs sans rencontrer des problèmes d’alimentation. A noté qu'avec l'évolution du matériel, la tendance penche maintenant sur une utilisation généralisée du 50/50. De plus la quantité de GV est importante plus le pourcentage d’arôme devra être important.

Plage d’utilisation :

  • 100%GV : Dripper
  • 100%GV -70%VG/30%PG : Dripper, atomiseur Genesis
  • 50%GV/50%PG : Dripper, Atomiseur Genesis, Atomiseur Tank réparable
  • + de 60%GV/40%PG : tous type d’atomiseur.

Cette plage est indicative, et dépend du montage des résistances et de la fibre utilisé (coton, silice, Fiber Freak)  !

Deuxiément, une fois votre base choisie, il faut maintenant y ajouter vos arômes pour parfumer celle-ci.

Deux types d’arômes sont présents sur le marché, les arômes pré-faits (recettes) et les classiques (arômes simples).

  • Les arômes pré-faits sont généralement produit par des entreprises commercialisant déjà leur marque d'e-liquides (exemple T-Juice), ce sont des arômes complexes qui sont élaborés et forment une recette se rapprochant d’un liquide commercial. Avec ce type d’arômes, il suffit d’ajouter quelques gouttes à votre base pour que votre D.I.Y soit consommable.
  • Les arômes classiques sont divers et variés, ils vont du café, à la fraise des bois en passant par la menthe ou encore le rhum. Il existe une multitude de saveurs ! Ces arômes vous permettront de laisser parler votre imagination en alliant par exemple un arôme fraise avec un arôme menthe. Ils sont plus difficiles à utiliser car chacun est plus ou moins fort. Tout est une question de dosage !
  • Les additifs sont des ingrédients que l’on ajoute dans une recette pour par exemple, unifié les arômes, ajouter une touche sucrée ou vanillée, ou encore rafraîchir votre D.I.Y. Ces derniers sont complexes à utiliser et demandent à bien connaître l’effet de l’additif sur le mélange réalisé.

La concentration :

Pour les recettes concentrées, elle varie entre 15% et 20% selon le fabricant, il faudra donc vous munir de votre calculatrice et d’une pipette graduée pour avoir un dosage précis !

Par exemple pour une fiole de 30ml, si l’arôme que je veux utiliser doit être dosé à 15% il faut que je prenne 25.5ml de base et que j’ajoute 4.5ml d'arômes pré-faits. 
Pour les Arômes classiques c'est plus compliqué, il va, falloir user de votre instinct pour les doser et les assembler. Attention, cependant, il n’est pas conseillé de dépasser les 20% d’arômes par D.I.Y. Certains arômes sont très puissants et d’autres se laisseront dominer, le juste milieu est parfois difficile à trouver mais c’est aussi l’occasion de réaliser votre propre e -liquide !
La Concentration

Le steep :

Sous ce nom Barbar se cache un terme Anglais qui signifie "macérer". Le « steep » consiste à faire reposer sa préparation pour que les arômes imprègnent la base. Nous pouvons faire l’amalgame avec le vin, qu’il faut ouvrir avant dégustation. C’est un élément essentiel à la fabrication d’e-liquides D.I.Y. Si votre mélange n’est pas reposé, les arômes n’auront pas le temps de se développer et votre mélange ne vous donnera pas son plein potentiel gustatif. Généralement nous conseillons une période de « steep » pour les D.I.Y gourmand ou tabac de 2 semaines, pour les fruités quelques jours seulement sont nécessaires. Le steep doit se faire dans un environnement sombre (à l’abri d’une source de lumière directe), il faudra de temps en temps ouvrir votre fiole de D.I.Y, quelques heures pour aérer les arômes, mais aussi la secouer une fois par jour.

Stepp


Conclusion :

Le D.I.Y peut paraître de prime abord assez complexe, mais il n’est finalement question que de patience et de connaissance du matériel utilisé. C’est l’occasion de découvrir des nouvelles saveurs mais aussi d’expérimenter des combinaisons d’arômes afin de créer le liquide parfait ! Il n’est pas recommandé de se lancer dans le Do It Yourself lorsque l’on est vapoteur débutant. N’oubliez pas que cette pratique n’est pas sans risque, l’utilisation de base nicotinée doit se faire en toute sécurité !

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire